L’Assurance Maladie reconduit sa campagne de sensibilisation pour un diagnostic précoce de l’insuffisance cardiaque

CPAM de l'Isère

« Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? ». L’Assurance Maladie redéploie actuellement sa campagne nationale de sensibilisation à l’insuffisance cardiaque en faveur d’un dépistage précoce. La poursuite de cette campagne est motivée par la nécessité de renforcer la connaissance de la maladie ainsi que la pédagogie sur ses signes d’alerte [1].

L'insuffisance cardiaque concerne 1,5 million de personnes en France et devrait progresser de 25 % tous les 4 ans. Un nombre sous-estimé car les malades tardent à être diagnostiqués. Elle touche majoritairement les personnes de 60 ans et plus et représente la 1ère cause d’hospitalisation après 65 ans. Au CHU de Grenoble, plus de 1 000 patients par an sont admis en urgence dans un état critique.

En Isère, le réseau des insuffisants cardiaques œuvre au cœur de la prise en charge

Tout sur l’insuffisance cardiaque avec le Dr Muriel Salvat médecin cardiologue au CHU de Grenoble : écouter le podcast.

Encourager les seniors à en savoir plus sur l'insuffisance cardiaque

Grâce à la première vague de la campagne, la connaissance globale de l’insuffisance cardiaque est en progression. Près de 9 seniors sur 10 identifient la fatigue importante comme un symptôme, puis l’essoufflement inhabituel et les œdèmes et même si cela reste insuffisant, 37 % des seniors évoquent la prise de poids rapide (+11 points) [1].

Certaines idées reçues et contradictions subsistent. En effet, 40 % des interrogés ne connaissent l’insuffisance cardiaque que de nom et 49% pensent qu’elle est guérissable alors qu’elle est incurable et nécessite un traitement à vie. Prise en charge tardivement, cette pathologie chronique et évolutive s’aggrave et génère des hospitalisations à répétition et une dégradation importante de la qualité de vie des patients.

Les chiffres en Isère en 2020 :

  • 20 000 patients pris en charge ;
  • près de 75 000 personnes souffriraient d’insuffisance cardiaque non diagnostiquée ;
  • plus de 39 % des 70 ans et plus en sont atteintes.

 

Contact presse

Service communication de la CPAM de l’Isère

[email protected]

Rejoignez l'Assurance Maladie de l'Isère sur Linkedin